Ti-Marc (le grand !)

Du 4 juillet au 12 août 2017 20 h – Mardi au samedi


pourquoi

Parce qu’il y a dix ans, le Cédric-à-Martin est venu proposer une trilogie maritime. Il s’est fait dire «  Wo, commençons par la première mon homme, on verra ben. » Y a pas lâché le morceau. Et là, ben, on est pu capable de s’arrêter ! Mais c'est surtout parce que Ti-Marc (le grand!), c’est comme revenir à la maison après une sacrée bonne pêche.

Ti-Marc n’a pas envie de passer sa vie à « crisser » du homard dans des cannes toute sa vie même si, comme dit Pépé, son grand-père : « on est une famille de « crisseurs » de père en fils ! Il n’y a rien de mal à être crisseur ! » Mais avec sa tête de cochon, Ti-Marc changera-t-il d’idée ? Il ne veut pas faire comme tout le monde, il veut partir… Mais partir où ?

Depuis la mort de ses parents, Ti-Marc rêve de partir, il a passé des années à étudier les contes marins, à lire des histoires d’explorateur, à faire des provisions.

Maintenant, pourquoi cette folie de partir en radeau sur une mer qu’il ne connaît pas ? Pour s’évader ? Faire un deuil ? Défier le système ? Devenir grand ? Si, au moins, il pouvait trouver quoi chercher, ce serait déjà un début.

Armé des conseils de Pépé, Ti-Marc décide de partir à la recherche du Nord du Nord, là ou personne n’a pu se rendre. Pendant son voyage, il fera des rencontres étonnantes…

La vie c’est comme les vents, ça change souvent de direction sans prévenir.

« Je m’appelle Ti-Marc Le grand et… Je suis ! »

Parce qu’il y a dix ans, le Cédric-à-Martin est venu proposer une trilogie maritime. Il s’est fait dire «  Wo, commençons par la première mon homme, on verra ben. » Y a pas lâché le morceau. Et là, ben, on est pu capable de s’arrêter ! Mais c'est surtout parce que Ti-Marc (le grand!), c’est comme revenir à la maison après une sacrée bonne pêche.



Achetez vos billets