Théâtre du Bic | Corps titan (titre de survie)
Image

Corps titan (titre de survie)

29 octobre 20h

En codiffusion avec Spect’Art Rimouski
Lieu : Salle Desjardins-Telus
Une production de : Centre du Théâtre d’Aujourd’hui et L’Homme allumette, en collaboration avec le Théâtre français du Centre national des Arts
Tarif : 36$
Étudiant : 29$
18 ans et moins : 10$

Acheter mes billets

UN BILLET = UN DON

Le Théâtre les gens d’en bas et Spect’Art Rimouski remettront 2$ par billet vendu à la Fondation du Centre hospitalier régional de Rimouski

En savoir plus

Le 28 mai 2013, alors qu’elle se rend à vélo à une répétition de théâtre, Audrey Talbot est frappée par un camion poids lourd. Son corps est broyé en une fraction de seconde, mais elle survit grâce à une suite miraculeuse de circonstances et un travail acharné. Entourée d’une distribution chorale de grand talent, la comédienne revient sur son périple surréel vers la renaissance.

Corps titan (titre de survie) est une double réappropriation : réappropriation par l’autrice de sa propre histoire et réappropriation de son métier par la représentation sur scène de sa nouvelle réalité. Après des années passées dans les corridors des hôpitaux, les salles d’opération et les services de rééducation, elle quitte le mode survie pour réintégrer véritablement le monde. Gardant peu de souvenirs de ses mois de reconstruction, elle part sur les traces de sa renaissance en allant à la rencontre de ceux et celles qui l’ont accompagnée. Guidé par la rigueur sensible de Philippe Cyr à la mise en scène, le récit de cette seconde chance nous entraine dans une réflexion vertigineuse sur la nature humaine et sa résilience. 

« Audrey Talbot signe ici un premier texte choral sur son périple, (...) un récit véridique qui relève à la fois du miracle et de la renaissance, bouleversant d’humanité. (…) la comédienne renaît ici littéralement sur scène, frissons et émotions garantis. » La Presse

« Audrey Talbot est d'une force incroyable sur scène, elle nous a épatés de bout en bout. (...) Les quatre autres comédiens sont tous aussi excellents, incarnant différents rôles au fur et à mesure que la pièce avance. Ce jeu impeccable souligne ce texte d'une humanité inouïe. » Notre Montréalité