Mot des directeurs



EUDORE BELZILE
DIRECTEUR ARTISTIQUE DU THÉÂTRE LES GENS D’EN BAS


Apprends d’hier, vis pour aujourd’hui, espère pour demain
A. Einstein

Se souvenir? Pour quoi faire? Nous vivons une époque où tout nous incite à faire l’impasse des legs et de la mémoire et à profiter sans réserve de l’instant présent.

Le théâtre est un art du souvenir, du temps long et de l’utopie. Il propose (pour combien de temps?) une réflexion parfois vive sur ce que nous fûmes, ce à quoi nous avons cru et sur un possible demain. En demeurant un divertissement. C’est un art de trapéziste.

Cet été, vous pourrez rire abondamment au Baptême de la petite, en vous demandant que sont devenus nos rituels de passage : baptême, mariage, funérailles. Par quoi sont-ils remplacés, s’ils le sont? Avons-nous sacrifié une partie de notre identité dans le grand ménage des années soixante? Isabelle Hubert la magnifique nous tend ce miroir.

En refaisant le parcours amoureux et politique de Pauline Julien et Gérald Godin, nous revisiterons les changements collectifs et individuels de l’antique Révolution tranquille. Pour mieux jauger nos rapports amoureux, identitaires et politiques. Catherine Allard, l’ardente, est à l’origine de Je cherche une maison qui vous ressemble de Marie-Christine Lê-Huu, un texte remarquable. Et drôle avec tout plein de chansons.

La surprise, c’est Constituons de Christian Lapointe. Notre théâtre sera transformé en lieu de rassemblement social et politique où vous serez conviés, toute génération confondue, à imaginer demain.

L’être humain construit du sens. Le théâtre de même. Nous sommes faits pour nous rencontrer. Vivement au Bic pour partager votre humanité dans ce petit théâtre aux grandes passions!


STÉPHANIE THERRIAULT
DIRECTRICE DE LA PROGRAMMATION DU THÉÂTRE DU BIC

J’éprouve toujours un très grand plaisir à bâtir une nouvelle programmation. Et une belle fébrilité quand vient le moment de vous la présenter.

Je vois des dizaines de spectacles par année et, à chacun d’entre eux, je pense à vous. À ce que j’ai envie de vous montrer, aux artistes que j’aimerais vous faire connaître, à ce que je veux qu’on vive ensemble.

Une fois tous les spectacles choisis, j’aime les regarder comme un tout et voir ce qui s’en dégage. Ce que cette nouvelle saison nous dit et ce qu’elle dit sur nous.

Cette année, il sera beaucoup question d’amour, d’engagement, d’écoute, d’empathie. De notre monde qui en manque parfois cruellement, de notre grand besoin d’en sentir plus autour de nous. L’art vivant est un miroir de notre société. Il sait aborder des thèmes délicats, voire complexes, et nous apporter des clés pour mieux se comprendre. Avec intelligence, sensibilité et délicatesse, on nous parlera cette saison de sujets aussi importants que variés : aide médicale à mourir, relations intimes chez les personnes en situation de handicap, immigration, science, technologie et avenir de notre espèce… Tout un programme!

Au cœur de ces réflexions essentielles se trouvent des femmes et des hommes inspirantes et inspirants, des personnages authentiques, souvent fragiles, vulnérables, mais toujours profondément attachants. C’est à leur rencontre que je vous convie. Ensemble, découvrons le panache de Miss Brodie, la sensibilité de Bashir, l’imagination flamboyante d’Edgar, la douce tendresse de Rosita, les mots justes et lumineux de Sol, le courage de Mwana, les désirs secrets de Gabrielle, Roxane, Anthony et les autres…

J’espère que, cette année encore, vous aimerez nous suivre, que ce soit aux premières lueurs de l’aube ou dans l’univers des cyborgs !

C’est promis, nous vivrons encore des moments mémorables. Ensemble.