Pour réussir un poulet

21 avril 19 h 30


pourquoi

Parce qu’on aime la plume acérée de Fabien Cloutier. Parce que des fois, on sort du théâtre avec une boule dans le ventre. Et parce que cette recette contient de bien bons ingrédients, notamment une trame sonore signée Misteur Valaire et des comédiens de haut niveau.

Deux jeunes hommes, Carl et Steven, survivent tant bien que mal en ramassant du fer pour Mario Vaillancourt, le propriétaire des Galeries du Boulevard. Grossier, menaçant, l’individu semble avoir sur le feu des activités plutôt louches… En tentant d’améliorer leur sort, les deux amis s’enfoncent dans une spirale qui leur fait bouffer de plus en plus de misère.

Avec leur franc-parler, les personnages de Fabien Cloutier luttent tant bien que mal pour se sortir du trou. Sa grande conscience sociale, il la partage de façon crue, comme la vie l’est parfois. Pour réussir un poulet illustre avec un humour cinglant le mal de vivre d’une frange de la société qui, à force de trimer dur pour une minable pitance, finit, au pied du mur, par sacrifier l’une de ses plus grandes richesses : ses valeurs.

Fabien Cloutier a reçu le Prix littéraire du Gouverneur général 2015 pour cette pièce.

« (…) cette partition rythmée et cette jouissive langue vernaculaire sont magnifiquement portées par une distribution sans failles. Honneurs et applaudissements à tous les acteurs. » - Voir

« La distribution est, sans exception, impeccable, donnant corps avec exactitude, dans le verbe, dans le corps, dans la tonalité, à cette exploration fine et lucide d’une humanité aux ressources limitées, d’une humanité abîmée par son présent, en quête de repères, qui n’a d’autres choix que de se débattre pour exister. » - Le Devoir

Parce qu’on aime la plume acérée de Fabien Cloutier. Parce que des fois, on sort du théâtre avec une boule dans le ventre. Et parce que cette recette contient de bien bons ingrédients, notamment une trame sonore signée Misteur Valaire et des comédiens de haut niveau.

Achetez vos billets