Lettre pour Éléna

11 et 12 avril – Scolaire


pourquoi

Pour les mots si justes et touchants d’Érika Tremblay-Roy, qui réussit à parler aux enfants du deuil et de la mort, mais d’une manière lumineuse. Pour le mariage théâtre et danse, d’une grande finesse et d’une grande beauté.

À la frontière du théâtre et de la danse, Lettre pour Éléna est une pièce en forme de jeu de piste, où doucement se trace le chemin du deuil et s’écrivent les mots pour dire au revoir.

Quelque part en campagne, un matin d’été, Frank, Lucie et Aïcha jouent, comme à tous les jours depuis que l’école est terminée. Un nid d’écureuil, un étang, un tronc d’arbre qui se transforme en moto de course, un rocher, des fraises, du foin, un fossé, une route... Au bord de cette route, elles découvrent une montagne d’objets et de lettres déposés là, pour elles. Elles fouillent. Il y a des messages de tout le monde, sauf d’Éléna, leur meilleure amie, la quatrième de la bande, qui reste muette pour une raison qu’elles ne s’expliquent pas. Il y a forcément une lettre d’elle, il faut la trouver!

Au fil de leurs recherches, Frank, Lucie et Aïcha nous livrent les mots de tout un village qui dit au revoir : ceux d’un petit frère qui n’est pas encore né et qui déborde de questions, d’un grand-papa déjà au ciel, qui les attend, les mots secrets qu’on aime lire et relire encore, les mots qui protestent, les mots fluo qui explosent d’amour...

Une performance dansée et jouée, vive comme l’été, à la fois sensible et poétique, mais aussi franchement explosive et incarnée. Une célébration de la vie et de l’amitié pour parler, à petits pas, de survivance et de résilience.

Pour les mots si justes et touchants d’Érika Tremblay-Roy, qui réussit à parler aux enfants du deuil et de la mort, mais d’une manière lumineuse. Pour le mariage théâtre et danse, d’une grande finesse et d’une grande beauté.

Télécharger le guide d’accompagnement
Billetterie

La danse sur les routes est partenaire
de la diffusion de ce spectacle.