Data

20 janvier 19 h 30


pourquoi

Parce que Manuel Roque est un danseur exceptionnel et charismatique. Parce qu’on ne peut pas, et qu’on ne veut pas, le quitter du regard.

Étoile montante de la scène montréalaise, Manuel Roque sonde l’inconscient collectif dans Data. Vibrant jusqu’à la pointe des cheveux, il livre une performance aussi époustouflante qu’émouvante au son du Requiem de Fauré. Seul sur une île déserte dominée par un rocher métallique aux allures de totem, un homme s’aventure dans une exploration profonde des territoires du corps. Sa boussole pointe sur le vivant qui pulse. La moindre articulation, la plus petite parcelle de peau s’animent d’une vie propre. Et à mesure qu’il progresse, sa chair devient matière malléable. Il remonte aux origines du monde et raconte l’histoire de l’humanité.

Inspiré par les paysages grandioses de l’Ouest américain, explorant comment la présence humaine devient signifiante dans un lieu, Manuel Roque nous donne à voir toute sa virtuosité dans ce spectacle à la physicalité exacerbée.

Un solo sublime, sensible et poétique par un danseur d'exception.

« Manuel Roque livre une danse intense, captivante, à la limite de la contorsion, qui fait naître des images d’une grande poésie. (…) Avec Data, Manuel Roque donne une brillante démonstration de sa virtuosité de chorégraphe et d’interprète. » - Revue JEU

« Data est une riche et rigoureuse transcription chorégraphique du Requiem de Fauré. Rien de moins. Il faut voir la musique et la voix agir sur le corps du danseur comme les mains d’un sculpteur sur un bloc de glaise. (…) À ce solo fascinant, on souhaite une longue existence. » – Le Devoir

Parce que Manuel Roque est un danseur exceptionnel et charismatique. Parce qu’on ne peut pas, et qu’on ne veut pas, le quitter du regard.

Achetez vos billets

La danse sur les routes est partenaire
de la diffusion de ce spectacle.